2009 – Sousceyrac -46-

Motif : Non présentation à une rando.

(on est comme ça chez Dériv’Chaîne)

 

Le 03/05/2009
Sortie – Randonnée : Sousceyrac -46-
Environ 45 km et 700m de déniv+.
Départ 10h00 sur le vélo au niveau de la grande place de Souceyrac.
Niveau rouge.
Prévoir le casse-croûte sur le dos.

> Lieu : Souceyrac -46-
> Contact : Eric V.

A cette petite annonce, il ne manque plus que : 200 mètres de dénivelé, 30 minutes de retard à l’allumage et le terme “jardinage” sans oublier le nom du groupe ” Les Chats Noirs “.

Alors voilà,

Richard a un gros problème de freins.

De l’air dans son circuit hydraulique.

Heureusement que les rois de la mécanique sont là.

Ce n’est pas tout, dans la famille : Richard a des soucis, je voudrais la crevaison.

Mais pourquoi faire simple,


essayons sans colle…

Edmond a-t-il vraiment un problème de pompe ?

(moi, je dis rien, je constate…)

Juste avant cette crevaison, le boulet au vélo vert, (moi) a tordu son énième patte de dérailleur (pas de photo, pas d’preuve).

Les chemins de la première partie de la rando se terminent dans des prés ou alors ils sont totalement bouchés par la végétation, des troncs et des branches mortes. Cet hiver, le poids de la neige a fait mal aux chemins.

Mais grâce à la cohésion du groupe, Eric ne perd pas le moral.

Pour preuve, voici une citation de Richard G. : “cela serait dommage de ne pas profiter d’un chemin fermé aujourd’hui.”

Mais aussi, à chaud, Frédéric G. :

” où sont le goudron et les plumes”.

Comme dit si bien, Yann, journaliste de vélovert : -“bon maintenant, faut que ça roule”.

Oui mais voilà, Popeye retarde le groupe avec sa grosse gourmette en or. Encore un peu court techniquement pour éviter deux, trois cailloux d’ou son surnom “Le technicien”.

Celle du milieu, veux une dédicace de son DVD de la Dériv’Chaînes 2008.

L’organisateur, serein, sait que dans un premier temps il ne risque rien.

En effet, il a les clefs de la rando (la carte I.G.N. et surtout les clefs de la voiture).

Ce baobab géant a stoppé net Richard lors de la descente.


Il chute mais ne pleure pas.

Trêve de plaisanterie,

Nous avons pique niqué au bord de l’eau

et sous le soleil.

Nous avons fait le tour du lac et une idée est en train de germer pour faire une sortie familiale à la journée avec resto créole.

En file indienne et Richard mène la danse.

Toujours Richard qui mène le groupe suivi de très près par Olivier et Julien.

Une belle journée remplie de très belles couleurs.

Le tout sanctionné par de la balnéo,

et un point lavage biclou, sans oublier la mousse au bar du coin.

Merci à Ricou pour cette sortie qui amorce l’été.

FIN

.

.

Photos et textes : jeanmi